Collégiale
Saint-Jean-l'Évangéliste


  •  
  • Adresse Place Xavier-Neujean, 32
  • Téléphone +32 (0)4 358 47 97
  • Site web www.upsl.be
  • Tarif Gratuit
  •  
Collégiale Saint-Jean-l’Évangéliste de Liège

L'histoire



Fondée par Notger, le premier prince-évêque, à la fin du premier millénaire, la collégiale Saint-Jean-l’Évangéliste rappelle, par son plan, la chapelle palatine d’Aix-la-Chapelle. Elle connut de nombreuse transformations comme l’évoquent les maquettes visibles à l’intérieur de l’église. Au XVIIIe siècle, son état était tel qu’il nécessita la reconstruction de la rotonde et du chœur selon les plans de l’architecte Pisoni, qui réalisa également la cathédrale de Namur.

La tour, édifiée au XIe siècle et surmontée par une flèche ajoutée à la fin du Moyen Âge, et le cloître, dont les parties les plus anciennes datent du XVIe siècle, subirent également des modifications durant ce siècle. Supprimée à la Révolution, la collégiale fut convertie en église paroissiale après le Concordat. En 1803, alors que Napoléon observait la ville depuis le Mont-Saint-Martin, il aurait qualifié le bâtiment de chameau bossu. Depuis cette époque l’église n’a plus subi de modifications majeures, si ce n’est la réfection du cloître au XIXe siècle.

La Sedes Sapientiae

La merveille : La Sedes Sapientiae


Le terme Sedes Sapientiae, que l’on peut traduire par trône de la sagesse, désigne des représentations de la Vierge portant sur ses genoux le Christ et installée sur un trône. Dans la région, ce type de représentations est courant à l’époque romane. Réalisée au début du XIIIe siècle, la Sedes Sapientiae de Saint-Jean-l’Évangéliste est la plus belle sedes conservée, et même, l’une des plus belles vierges de la chrétienté.

Cette œuvre en chêne, d’un peu moins de 130 cm, magnifie la Vierge et son fils par la qualité du drapé qui souligne les corps et la finesse des traits qui leur donnent vie. Enfin, la riche décoration et les différents attributs, comme la couronne pour la Vierge et le globe pour le Christ, leur confèrent une attitude solennelle, qui renforce leur caractère divin.

À voir également


Calvaire du XIIIe siècle, mobilier des XVIIIe et XIXe siècles, statues des XVIIIe et XIXe siècles, peintures des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, cloître du XVIe siècle, voûtes des XVIe et XVIIIe siècles et monuments funéraires des XVe, XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, dont celui de Guillaume de Wavre († 1457).

Photos


Cloître de Saint-Jean-l’Évangéliste Carillon de Saint-Jean-l’Évangéliste Reliquaire de Saint-Jean-l’Évangéliste Coupole de Saint-Jean-l’Évangéliste Chaire de Saint-Jean-l’Évangéliste

Horaires et tarifs


Heures d'ouverture du 1er juin au 30 juin :
Samedi et dimanche de 14 h à 17 h
Heures d'ouverture du 1er juillet au 12 septembre :
Tous les jours de 14 h à 17 h


Offices : Dimanche à 18 h

Tarif : gratuit
à ne pas manquer

Découvrez les merveilles
des collégiales